Le voyage dans l’ouest : ça passe ou ça casse pour Les Canadiens de Montréal

Montreal Canadiens

La saison du Canadien se joue peut-être au cours de ce voyage!

À chaque saison, Les Canadiens de Montréal partent pour un séjour de quelques matchs sur la côte ouest américaine et ce, depuis plusieurs campagnes. Or, ce voyage a été difficile au cours de ses dernières éditions.

En effet, depuis la saison 2013-14, en 15 affrontements lors du périple en Californie, le CH montre une fiche de 2 victoires, 11 défaites et 2 autres défaites en prolongation. Rien de bien encourageant pour la version 2019 de ce séjour.

Toutefois, cette année, le voyage pourrait s’avérer déterminant pour la suite de la saison du tricolore. À l’aube de son premier duel, face aux Kings de Los Angeles, la troupe de Claude Julien était désormais exclue du tableau des séries de fin de saison. Les victoires récentes des Penguins de Pittsburgh et des Blue Jackets de Columbus ont relégué Les Canadiens au 9e rang du classement, en vue du tournoi printanier.

Il y avait, bien entendu, 6 points à l’enjeu lors des joutes face à L.A., aux Sharks et aux Ducks. 3 défaites, combinées à des victoires des autres équipes dans la course aux séries auraient un effet dévastateur sur les chances du CH de prolonger sa saison. Puisque avec seulement 13 matchs à jouer après ce séjour à l’étranger, l’étau serait extrêmement serré sur l’équipe.

C’est pourquoi cette victoire obtenue mardi face aux Kings a une grande importance. Non seulement le Bleu-Blanc-Rouge reprend possession d’une place dans le tableau des séries, mais l’équipe débute du bon pied leur voyage.

Un autre gros test face aux Sharks

Est-ce que la séquence victorieuse du CH se poursuivra ce soir à San Jose? Ça reste à voir. L’équipe n’a pas gagné là-bas depuis le 23 novembre 1999! Oui oui, vous avez bien lu! Ça fait 19 ans! On parle d’une victoire de 3-2, en prolongation. Le capitaine de l’équipe, à cette époque-là était Saku Koivu. Martin Rucinsky avait terminé la saison au sommet des marqueurs du CH avec 49 points. Jeff Hackett était le gardien #1 de l’équipe. Tomas Plekanec n’avait pas encore été repêché… Bref, énormément d’eau a coulé sous les ponts depuis cette victoire.

Embed from Getty Images

Erik Karlsson sera absent, lui qui est incommodé par une blessure, ce qui devrait aider le Canadien dans sa cause. Reste que la victoire face aux Sharks est plus que nécessaire. D’ailleurs, si Carey Price est d’office devant le filet, il pourrait remporter un 315e match dans la LNH. Il dépasserait ainsi Jacques Plante au sommet des gardiens victorieux de l’histoire des Canadiens de Montréal.

Nous saurons en fin de soirée vendredi soir quel sera le résultat de ce voyage déterminant. Nous pourrons alors analyser la performance de l’équipe et ainsi tracer un portrait des chances des Canadiens d’accéder aux séries de fin de saison!

Données statistiques – NHL.com

Crédit photo – Nikos Michals

Author: Gabriel Béland